NOUVELLES
20/08/2013 01:39 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Barnes & Noble a vu sa perte nette plus que doubler au premier trimestre

NEW YORK, États-Unis - Barnes & Noble (NYSE:BKS) a vu sa perte nette plus que doubler au premier trimestre, et l'ancien président du conseil de la chaîne américaine de librairies a fait savoir qu'il retirait son offre d'achat des activités de commerce de détail de l'entreprise.

La chaîne a annoncé mardi avoir enregistré une perte nette de 87 millions $ US, ou 1,56 $ US par action, au cours de la période de trois mois terminée le 27 juillet, comparativement à celle de 39,8 millions $ US, ou 76 cents US par action, subie lors du trimestre équivalent il y a un an.

Abstraction faite des éléments non récurrents, la perte nette a totalisé 86 cents US par action. Les analystes approchés par FactSet avaient dit s'attendre en moyenne à une perte de 81 cents US par action.

Les revenus de Barnes & Noble ont diminué de près de neuf pour cent au premier trimestre, à 1,33 milliard $ US, contre 1,45 milliard $ US il y a un an. Les analystes s'attendaient à des revenus de 1,32 milliard $ US.

Les ventes ont chuté de 10 pour cent, à 1 milliard $ US, dans les magasins de détail, tandis qu'elles ont augmenté de cinq pour cent, à 226 millions $ US, dans les magasins universitaires.

Les revenus des magasins ouverts depuis au moins un an ont reculé de 9,1 pour cent.

Par ailleurs, l'ancien président du conseil de Barnes & Noble, Leornard Riggio, a annoncé mardi qu'il mettait un terme aux démarches entreprises afin d'acquérir les librairies de l'entreprise.

Dans un document soumis à la Securities and Exchange Commission (SEC), l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, M. Riggio n'a pas exclu la possibilité de présenter une nouvelle offre dans le futur. Il a cependant jugé préférable pour la chaîne de se concentrer sur ses activités.