Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La chaîne de magasins Saks a subi une perte au deuxième trimestre

NEW YORK, États-Unis - La chaîne de magasins Saks, qui a accepté d'être rachetée par La Compagnie de la Baie d'Hudson (TSX:HBC) au coût de 2,4 milliards $, a encaissé au deuxième trimestre une plus importante perte que ne l'avaient prévu les analystes.

Saks (NYSE:SKS) a annoncé lundi avoir enregistré une perte nette de 19,6 millions $ US, ou 13 cents US par action, au cours de la période de trois mois terminée le 3 août, comparativement à celle de 12,3 millions $ US, ou huit cents par action, lors du même trimestre il y a un an.

Le plus récent trimestre inclut des charges de 5,2 millions $ US liées à la fermeture de magasins et à des acquisitions, notamment.

Abstraction faite de ces éléments, la chaîne a subi une perte de 10 cents US par action. Les analystes consultés par FactSet avaient dit s'attendre en moyenne à une perte de huit cents US par action.

Les frais administratifs et généraux de Saks se sont élevés à 210,4 millions $ US, comparativement à 190,7 millions $ US. La marge bénéficiaire brute a chuté de 36,6 pour cent, contre 37,2 pour cent.

Le président et chef de la direction de Saks, Stephen Sadove, a expliqué dans un communiqué que le début tardif des soldes de la fin du printemps avait nui aux ventes et à la marge brute de l'entreprise.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.