VIDEO
19/08/2013 05:02 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

Montoya de retour?

Michael Andretti cherche un commanditaire pour faire revenir Juan Pablo Montoya en IndyCar, lui qui perd son volant NASCAR chez Ganassi.

Le pilote colombien ferait un retour en catégorie formule dans l'équipe IndyCar de son ancien adversaire, Michael Andretti.

« J'ai parlé à Juan Pablo et je lui ai dit: "trouvons une façon de nous entendre", a dit Andretti à l'agence Associated Press, lundi. Je me suis battu contre lui en piste et je sais qu'il est un des meilleurs pilotes que j'ai vus. Tout dépend du budget de commandite. Nous étudions les possibilités et si c'est possible, on fera quelque chose ensemble. »

Andretti a appelé Montoya quand il a appris que Chip Ganassi avait décidé de ne pas renouveler son contrat après sept saisons NASCAR.

Montoya avait quitté la catégorie formule pour la série NASCAR en 2006, après cinq ans en F1.

Le Colombien n'a pas voulu donner de détails sur ses plans pour 2014. Il avait remporté en 1999 le titre IndyCar (anciennement CART), et 11 courses au total, dont le Indy 500 en 2000.

« Je crois qu'il peut à nouveau offrir ce qu'il nous avait offert il y a 15 ans. Il était tellement populaire. Quand il est allé en NASCAR, ça a beaucoup aidé cette série. Il a du charisme et un sacré caractère. En fait, il fait partie de ces pilotes qui n'en font qu'à leur tête. » 

Montoya à la place de Hinchcliffe?

Parmi les possibilités: que Montoya remplace James Hinchcliffe. La prolongation du contrat du Canadien dépend de ce que pourra offrir le commanditaire de sa voiture (Go Daddy).

« Nous attendons que les gens de Go Daddy décident s'ils continuent ou non, a expliqué Andretti. James peut discuter avec d'autres équipes. »

Andretti a deux possibilités: offrir le volant de Hinchcliffe à Montoya ou mettre sur pied une structure pour une cinquième voiture.

« Ce n'est pas un souci, à partir du moment où nous avons l'argent pour le faire », a précisé Andretti, qui pourrait donc engager son ancien rival.

Et quel rival... Quiconque suit la série nord-américaine aura en mémoire leur formidable duel au Michigan 500 de l'an 2000. Roue dans roue pendant 10 tours à 350 km/h.