NOUVELLES
19/08/2013 08:28 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

La police reprend le contrôle d'une prison indonésienne après une émeute

MEDAN, Indonésie - Les forces de l'ordre indonésiennes ont repris le contrôle d'une prison dans l'ouest du pays et capturé presque la totalité de la trentaine de détenus qui s'étaient enfuis au terme d'une émeute qui a duré toute la nuit.

L'émeute a éclaté dimanche après-midi à la prison de Labuhan Ruku, qui accueille quelque 850 prisonniers même si elle n'a été conçue que pour en héberger 300. La majorité des détenus seraient des traficants de drogue.

La violence aurait éclaté quand des prisonniers nouvellement arrivés à la prison s'en sont pris à un gardien.

Les détenus ont mis le feu à cette prison dans la province du Sumatra-Nord et une trentaine d'entre eux en ont profité pour s'échapper en escaladant une clôture de deux mètres. Vingt-trois prisonniers ont été repris, dont quatre qui se sont rendus d'eux-mêmes.

Un gardien et un détenu ont été blessés.

Des responsables ont expliqué que les détenus qui ont attaqué le gardien étaient furieux d'avoir été transférés dans une prison surpeuplée, loin de leur familles.

Plus de 75 pour cent des installations ont été endommagées par le feu et des dizaines de prisonniers devront maintenant être transférés vers 13 autres prisons sur l'île de Sumatra.