NOUVELLES
19/08/2013 06:39 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

La CIA admet le coup d'État contre le premier ministre iranien en 1953

La CIA reconnaît avoir orchestré le coup d'État qui a renversé le premier ministre iranien Mohamed Mossadegh, le 18 août 1953.

Des documents internes récemment déclassifiés et publiés lundi montrent clairement son rôle. « Le coup d'État militaire qui a renversé Mossadegh et son cabinet de Front national a été mené sous la direction de la CIA dans un acte de politique étrangère », affirme l'agence dans l'un des documents.

Mais l'agence justifie son action par les contingences de la guerre froide et la peur, à l'époque, que les Soviétiques n'envahissent et ne prennent le pouvoir à Téhéran.

Le chah Mohammad Reza Pahlavi fut installé au pouvoir et devint un proche allié de Washington jusqu'à son renversement lors de la révolution islamique de 1979.

Le premier ministre iranien Mohamed Mossadegh avait nationalisé en 1951 l'Anglo-Iranian Oil Company, l'ancêtre de BP, provoquant la colère de Londres pour qui le pétrole iranien était jugé vital pour le redressement de l'économie britannique après la Seconde Guerre mondiale.