NOUVELLES
19/08/2013 05:42 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

La Bourse de Toronto recule avec les cours des matières premières

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé lundi fermement dans le rouge, tirée vers le bas par le déclin des titres des secteurs pétrolier et minier, tandis que les inquiétudes économiques achevaient de convaincre les investisseurs de retirer leurs profits à la suite des fortes hausses enregistrées la semaine dernière.

L'indice composé S&P/TSX a perdu 148,9 points pour terminer la journée à 12 588,02 points, rendant ainsi la plus grande partie de la hausse de 1,5 pour cent affichée la semaine dernière.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,03 cent US pour clôturer à 96,69 cents US.

Les plus grands indices boursiers américains ont tous terminé la séance en baisse. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a cédé 70,73 points à 15 010,74 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a échappé 13,69 points à 3589,09 points et que l'indice élargi S&P 500 a perdu 9,77 points à 1646,06 points.

La progression des rendements obligataires aux États-Unis a nui aux actions du groupe des services publics — c'est d'ailleurs ce dernier qui a le plus reculé lundi sur le parquet torontois, avec une baisse de trois pour cent. L'action d'Algonquin Power and Utilities (TSX:AQN) a rendu 30 cents à 6,64 $.

Le secteur minier a reculé de 2,44 pour cent, le cours du cuivre ayant glissé de 3 cents US à 3,33 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a laissé 59 cents à 28,11 $.

Le prix du baril de pétrole brut a aussi largué 36 cents US à 107,10 $ US à New York, ce qui a entraîné le secteur torontois de l'énergie dans une baisse de 1,78 pour cent. Le titre de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a rendu 83 cents à 30,67 $.

Le secteur aurifère a perdu environ 1,44 pour cent, le cours du lingot d'or ayant chuté de 5,30 $ US à 1365,70 $ US l'once. L'action de Kinross Gold (TSX:K) a effacé 22 cents à 5,91 $.

À l'extérieur des secteurs liés aux ressources naturelles, le groupe de la finance a perdu des plumes avec un recul de 0,87 pour cent. Le titre de la Financière Manuvie (TSX:MFC) a reculé de 45 cents à 17,21 $.

Le groupe industriel a cédé 0,9 pour cent. L'action de Bombardier (TSX:BBD.B) a notamment abandonné 8 cents à 4,79 $ après qu'un analyste du secteur des transports eut indiqué que les reports du vol inaugural du nouvel avion CSeries auraient vraisemblablement pour effet de retarder son entrée en service au début 2015. Mais Cameron Doerksen, de la Financière Banque Nationale, a ajouté que cela n'aurait probablement pas un impact très important sur Bombardier.

L'action de BlackBerry (TSX:BB) a échappé 16 cents à 10,70 $ à la suite de la publication d'une étude concluant que le fabricant de téléphones intelligents perdait des parts de marché dans la plupart des régions du monde, même dans ses places fortes habituelles, l'Afrique du Sud et l'Indonésie.