NOUVELLES
19/08/2013 04:47 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

James Moore veut aussi une concurrence accrue au sein du secteur du sans-fil

SASKATOON - Le ministre fédéral de l'Industrie, James Moore, soutient le projet du gouvernement visant à favoriser une concurrence accrue au sein de l'industrie du sans-fil, malgré l'opposition exprimée par des entreprises de télécommunications.

M. Moore a affirmé lundi que la politique fédérale, qui donnera également davantage de choix aux consommateurs, n'avait pas été préparée en vitesse.

Elle était soutenue par les trois grands fournisseurs canadiens de services sans fil jusqu'à ce que Verizon ait fait part de son intention de s'installer au Canada, a ajouté le ministre.

La politique du gouvernement doit permettre aux entreprises étrangères comme Verizon d'acheter deux des quatre gros blocs de spectre qui seront mis aux enchères.

Bell (TSX:BCE), Rogers (TSX:RCI.B) et Telus (TSX:T) ne pourront en acheter qu'un chacun.

M. Moore a indiqué que le gouvernement avait déjà reporté deux fois les enchères et a laissé entendre qu'une campagne était menée dans les médias afin de faire peur aux investisseurs étrangers.

La ministre a estimé que cette campagne visait à donner une image d'instabilité du marché canadien aux investisseurs qui songent à s'y installer.