NOUVELLES
18/08/2013 07:34 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

Pauline Marois est impatiente de voir Philippe Couillard rentrer à Québec

QUÉBEC - Pauline Marois a ouvert, dimanche, la porte de l'Assemblée nationale au chef du Parti libéral du Québec.

En marge du défilé de la fierté gaie de Montréal, la première ministre a invité Philippe Couillard à se faire élire dans Viau, une circonscription devenue vacante avec le récent départ du député Emmanuel Dubourg.

Mme Marois a précisé que si son adversaire choisissait de la prendre au mot, elle ne lui mettrait pas de bâtons dans les roues c'est-à-dire que les péquistes ne présenteraient pas de candidat contre lui.

Avant cette sortie, M. Couillard avait déjà indiqué qu’il ne tenterait pas de l'emporter dans Viau. Le chef libéral songe plutôt de se présenter dans la circonscription de Roberval, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La Coalition Avenir Québec (CAQ) ne mise pas non plus sur cette circonscription pour effectuer une percée à Montréal, mais elle sera très présente dans la campagne en vue de l'élection complémentaire qui devrait s’y tenir à l'automne.

Le chef de la CAQ, François Legault, ne se fait pas d’illusions. Il demeure réaliste, soulignant que Viau a une forte tradition libérale. Son parti entend toutefois profiter du scrutin partiel pour mettre de l’avant ses politiques pour développer l’économie de la région de Montréal.