NOUVELLES
18/08/2013 03:37 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

Jeux du Canada : des cérémonies de clôture magiques!

Un texte de Geneviève Proulx

L'heure était aux célébrations samedi soir à Sherbrooke. Les cérémonies de clôture des 24e Jeux du Canada se sont déroulées dans un parc Jacques-Cartier rempli à craquer. Près de 25 000 personnes ont assisté au spectacle gratuit qui voyait à mettre un point final à deux semaines hautes en intensité.

La soirée était animée par le Sherbrookois Richard Turcotte.

C'est sous un ciel rempli de feux d'artifice et sous l'air d'une musique propre à leur province que les athlètes ont fait leur entrée sur le site. Ceux du Nouveau-Brunswick ont été accueillis par le groupe Radio Radio. Les vedettes du jour avaient toutes un bracelet lumineux ce qui donnait un joli spectacle visuel.

C'est Sarah-Jane Caumartin qui agissait à titre de porte-drapeau de la délégation du Québec. Cette athlète de la discipline du canoë-kayak s'est démarquée en remportant sept médailles (trois de bronze et quatre d'argent) au cours des Jeux.

On a profité de l'occasion pour remettre le Drapeau des Jeux du Canada à la délégation ontarienne pour avoir récolté le plus de points lors des compétitions avec 289 points. La Colombie-Britannique suivait non loin derrière avec 258 points puis le Québec avec 258 points. La Coupe du centenaire a été remise à la province qui s'est le plus améliorée depuis la dernière édition des Jeux. C'est le Manitoba qui a remporté les honneurs.

C'est Dominic Lacasse qui a eu la tâche « d'interpréter » l'hymne national. Appelé « l'homme drapeau », l'artiste a offert un impressionnant numéro où les abdominaux et les biceps ont été solidement sollicités sous l'air du Ô Canada.

Par la suite, le gouverneur général du Canada, David Johnston, s'est adressé aux athlètes. Plus tôt dans la journée, il avait assisté à quelques compétitions, dont la finale du soccer masculin.

Le Sherbrookois DJ Huggies, l'auteur-compositeur-interprète Alain François et le batteur Ryan Stevenson ont offert une performance des plus étonnantes où on a revisité les succès canadiens de la chanson de Shania Twain à Corey Hart en passant par Bryan Adams. La foule était conquise et n'a pas hésité à hurler son appréciation.

Pourtant annoncée aux débuts des Jeux, la première ministre du Québec, Pauline Marois était absente. C'est la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy qui a représenté le gouvernement du Québec. « Merci aux milliers de bénévoles qui nous ont accueillis avec le sourire! Merci! Il n'y aurait pas de Jeux s'il n'y avait pas d'athlètes, ni de population prête à les encourager. Merci à l'Estrie tout entière qui a réservé aux athlètes un merveilleux accueil », a-t-elle dit sous de généreux applaudissements.

Daniel Bélanger, Alexander Johnson du groupe These kids wear crowns, Brigitte Boisjoli, Bran Van 3000, Groove & Brass et DJ Miss Charlie ont, par la suite, tour à tour défilé sur la scène. Le faux joueur de la Ligue nationale de hockey, Patrice Lemieux, a déridé la foule dans une vidéo projetée sur écrans géants. « Ce n'est pas un vrai village d'athlètes. Ils ne sont pas tous cousins-cousines! » a-t-il analysé ce qui a semé l'hilarité dans la foule.

Le drapeau des Jeux du Canada a quitté le site emporté par une vingtaine des 6329 bénévoles qui ont œuvré au bon déroulement des compétitions depuis le 2 août. Le flambeau a été remis à la Ville de Prince George en Colombie-Britannique qui accueillera les prochains Jeux à l'hiver 2015. C'est le gouverneur du Canada, David Johsnton qui a déclaré officiellement les Jeux du Canada fermés.

La soirée s'est terminée sous une pluie de feux d'artifice et la musique des Sherbrookois Misteur Valaire qui ont offert au public, pendant une trentaine de minutes, un avant-goût de leur prochain album, Bellevue, qui sera lancé le 9 septembre prochain.