NOUVELLES
18/08/2013 10:32 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

Collision de navires aux Philippines: le bilan des morts grimpe à 39 victimes

CEBU, Philippines - Au moins 39 personnes ont péri dans la collision survenue vendredi aux Philippines entre un traversier et un cargo, tandis que plus de 80 personnes manquaient toujours à l'appel, dimanche.

Le gouverneur de Cebu, Hilario Davide III, a indiqué que 751 passagers et membres d'équipage du traversier MV Thomas Aquinas ont été secourus après sa collision, tard vendredi, avec le cargo MV Sulpicio Express Siete. Le traversier a rapidement coulé au large du port de Cebu, à environ 570 kilomètres au sud de Manille, peu de temps après l'impact. Les passagers avaient dû se jeter à l'eau, en pleine noirceur, lorsque le capitaine a ordonné l'abandon du traversier.

Selon le chef de la garde-côtière de Cebu, Commodore William Melad, 870 personnes se trouvaient à bord du traversier au moment de la tragédie, dont 754 passagers et 116 membres d'équipage.

Des secouristes et des équipes de la garde-côtière poursuivaient les recherches dimanche mais aucun survivant n'a été retrouvé. Les plongeurs ont plutôt retrouvé les dépouilles d'un homme et d'une femme à l'intérieur du bateau, qui a coulé à une profondeur d'environ 33 mètres.

Le gouverneur Davide a toutefois soutenu qu'il ne déclarait pas forfait et que l'opération de recherches avait toujours cours.

Un passager, Jerwin Agudong, avait affirmé vendredi en entrevue à la station de radio DZBB que certaines personnes avaient été prises au piège dans le traversier et qu'il avait vu des corps dans l'eau.

Il a raconté que le bateau entrait au port quand le cargo, qui en sortait, l'avait heurté.

Le traversier de 138 mètres de long a sombré en environ 30 minutes, a-t-il dit. Des médias ont rapporté que le plus jeune passager secouru était un bébé âgé de 11 mois.

Les accidents en mer sont monnaie courante dans l'archipel en raison des orages fréquents, de l'entretien déficient des bateaux et d'une mauvaise application des règles de sécurité.

En 1987, le traversier Dona Paz avait coulé après avoir frappé un navire-citerne aux Philippines. Cet accident, qui a fait plus de 4341 morts, est le pire désastre maritime à être survenu en temps de paix.