NOUVELLES
17/08/2013 11:46 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

Une série d'attaques contre des troupes gouvernementales font neuf morts en Irak

BAGDAD - Des attaques survenues samedi contre des points de contrôle dans le centre de l'Irak ont fait neuf morts et cinq blessés parmi des soldats, ont annoncé des responsables.

Ces meurtres sont le plus récent épisode d'une vague croissante de violences ébranlant le pays depuis un assaut des troupes gouvernementales contre un camp de manifestants sunnites en avril. Les forces de sécurité sont les cibles de prédilection des insurgés qui tentent de saper le gouvernement à majorité chiite.

Des responsables de la police affirme que l'attaque la plus meurtrière est survenue tôt le matin, lorsque des tireurs ont ouvert le feu sur un point de contrôle de l'armée tout juste au sud de Bagdad, entraînant la mort de quatre soldats, et faisant quatre blessés.

Toujours selon la police, trois autres soldats ont été tués, et un autre blessé lors d'une attaque contre un deuxième point de contrôle à proximité de Miqdadiyah, une ville à 90 kilomètres au nord de la capitale.

Dans la ville de Tikrit, les autorités ont fait savoir qu'un tireur avait ouvert le feu sur un autre point de contrôle de l'armée, tuant deux soldats.

Une voiture piégée a également explosé dans la ville portuaire d'Um Qasr (sud), a indiqué Anmar al-Safi, un porte-parole du port. Il a ajouté que l'explosion n'avait pas fait de victimes.

Des responsables des services médicaux ont confirmé le bilan des victimes.