NOUVELLES
17/08/2013 05:46 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

Un jeune sur trois judiciarisé : North Battleford cherche des solutions

Les autorités de North Battleford veulent plus de services sociaux et de prévention pour contrer la criminalité dans la ville, qui affiche certaines des pires statistiques au pays.

La ville du nord de la Saskatchewan détient le nombre de crimes non violents par habitant le plus élevé au Canada, dans la catégorie des villes de plus de 10 000 citoyens, selon Statistique Canada.

Près du tiers des adolescents de North Battleford ont été accusés pour des crimes l'an dernier, des chiffres trois fois plus élevés que la moyenne saskatchewanaise.

Le maire Ian Hamilton soutient que sa ville est un lieu de rencontre pour les citoyens en provenance des communautés du nord de la Saskatchewan. Selon lui, ces personnes qui passent par sa ville souffrent souvent de problèmes sociaux importants, ce qui explique les statistiques peu enviables.

M. Hamilton affirme qu'il faut développer plus de services sociaux à North Battleford, surtout pour aider les jeunes contrevenants. C'est la seule façon, selon lui, de réduire la criminalité chez les adultes dans les prochaines années, qui est elle aussi trois fois plus élevée que la moyenne saskatchewanaise.

Le maire entend notamment se battre pour créer un nouveau refuge temporaire pour les adolescents de la ville.

La Gendarmerie royale du Canada, de son côté, tente de changer ses façons de faire en misant davantage sur la prévention. Dans cet objectif, la province a investi 700 000 $ pour engager sept agents communautaires.