NOUVELLES
17/08/2013 03:55 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

Plusieurs chrétiens ont été tués samedi près du centre de la Syrie

DAMAS, Syrie - Des tireurs ont abattu 11 personnes, en grande partie des chrétiens, samedi, près d'une ville dans le centre de la Syrie, ont rapporté des médias d'État et des militants. L'attaque a été décrite par un résidant de l'endroit comme visant des membres de la minorité religieuse.

Ce résidant, citant des témoins oculaires, a indiqué à l'Associated Press que le tireur avait ouvert le feu au hasard en direction de restaurants, dans le cadre d'une attaque en voiture à l'extérieur de la ville d'Ein al-Ajouz, alors que les chrétiens banquetaient.

L'agence de presse officielle SANA a décrit l'attaque comme un «massacre», et affirmé que des femmes et des enfants faisaient partie des victimes.

Des rebelles soutiennent toutefois que plusieurs des morts étaient des miliciens loyalistes qui gardaient des points de contrôle.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a pour sa part déclaré que neuf des victimes étaient chrétiennes, avant d'ajouter que des rebelles tentant de renverser le gouvernement du président Bachar el-Assad avaient attaqué des points de contrôle gardés par la milice des Forces de défense nationales, tuant cinq d'entre eux. Les six autres victimes seraient des civils, dont deux femmes.

Au dire de loyalistes les attaquants provenaient d'une ville rebelle voisine où des groupes rebelles extrémistes sont en activité.

Les chrétiens, qui forment environ 10 pour cent de la population syrienne, disent être particulièrement vulnérables à la violence déferlant sur le pays de 22 millions d'habitants.

Plusieurs rebelles, qui sont principalement des sunnites, considèrent les chrétiens comme des partisans du régime d'el-Assad.