NOUVELLES
17/08/2013 10:21 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

L'extrémisme de droite menace toujours l'Europe, affirme Angela Merkel

BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel affirme que l'antisémitisme et le racisme représentent toujours une menace envers la démocratie en Europe, et ce près de 70 ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Mme Merkel a fait référence au procès en cours contre cinq néonazis présumés en lien avec le meurtre de 10 personnes entre 2000 et 2007, et le fait que les écoles juives et synagogues ont toujours besoin d'une protection policière, pour souligner l'importance du problème en Allemagne.

La chef d'État soutient que l'Allemagne et le reste de l'Europe doivent être vigilants contre les extrémistes de droite qui tentent de diffuser une version modifiée de l'histoire.

Les commentaires de Mme Merkel ont été prononcés samedi dans le cadre d'un discours en ligne hebdomadaire, trois jours avant une visite prévue dans les ruines du camp de concentration nazi de Dachau, dans le sud de l'Allemagne.

Près de six millions de juifs européens ont été exterminés lors de la Shoah organisé par le parti nazi allemand.