NOUVELLES
17/08/2013 09:47 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

L'Europe obtient un premier blanchissage en 11 ans à la Coupe Solheim

PARKER, États-Unis - Karine Icher a réussi un dernier coup d'éclat lors d'un étonnant blanchissage qui a permis aux Européennes de se retrouver tout près d'un premier triomphe en sol américain à la Coupe Solheim.

Icher a calé un roulé de 45 pieds pour un oiselet à partir de l'arrière du vert au 18e trou, samedi après-midi, et Beatriz Recari et elle ont gagné leur match par un point. Elles ont ainsi offert à l'Europe un premier blanchissage lors d'une séance de la Coupe Solheim en 11 ans.

En remportant les quatre matchs de l'après-midi sous le format meilleure balle, l'Europe détient une avance de 10,5 points à 5,5, ce qui égale l'avance la plus importante dans l'histoire de la Coupe Solheim. Il ne reste plus que les 12 duels de simple à disputer dimanche. L'Europe a besoin de 3,5 points pour mettre la main sur la coupe en sol américain pour une première fois depuis la création de l'événement en 1990.

Ce serait aussi la première fois que l'Europe conserve la coupe.

Le roulé d'Icher a été le dernier uppercut encaissé par les Américaines. Si la formation américaine croyait avoir trouvé son erre d'allée en matinée, l'Europe a profité du beau travail de deux recrues pour prendre le contrôle en après-midi.

Charley Hull, une Anglaise de 17 ans et la plus jeune participante dans l'histoire de la Coupe Solheim, a envoyé un coup de fer-9 à quatre pieds de l'objectif au 17e alors que son match était égal. Elle a calé son roulé pour un oiselet et une avance d'un point. Jodi Ewart-Shadoff s'est occupée du reste au 18e avec un coup de départ beaucoup plus puissant que celui de Lexi Thompson. La table était donc mise pour un autre oiselet des Européennes et une victoire par deux contre Thompson et Paula Creamer.

Caroline Hedwall faisait équipe avec Caroline Masson et elles ont eu le meilleur face à Michelle Wie et Jessica Korda. Il s'agissait pour Wie d'un premier revers au Colorado Golf Club. Le tandem espagnol composé de Carlota Ciganda et Azahara Munoz a battu Angela Stanford et Gerina Piller.

Ce fut donc une journée à oublier pour les Américaines, qui souhaitaient au moins obtenir un demi-point lors du dernier match.

Aucune équipe n'a déjà effacé un déficit de plus de deux points avant de remporter la Coupe Solheim.