NOUVELLES
17/08/2013 07:19 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

Les Roughriders ont le dernier mot

Les blessures à des joueurs-clés et un manque d'opportunisme en première demie ont finalement coûté la rencontre aux Alouettes de Montréal (2-5), samedi, en Saskatchewan.

Les Roughriders (6-1) se sont imposés par la marque de 24 à 21 .

Le quart-arrière Anthony Calvillo et le receveur éloigné Brandon London ont subi des blessures à la tête au deuxième quart et ne sont pas revenus dans le match.

Calvillo a été solidement frappé par l'ailier défensif Ricky Foley tout juste après avoir décoché une passe.

« J'ai mal à la tête et je le ressens depuis l'instant où j'ai été frappé. Ce n'est pas parti et c'est pourquoi je ne suis pas revenu dans le match », a-t-il expliqué.

London, pour sa part, a tenté d'initier un contact avec l'épaule mais en vain, sa tête a reçu la majeure partie du choc.

C'est Josh Neiswander qui a pris les rênes de l'attaque à la suite du retrait de Calvillo. L'Américain a éprouvé des difficultés à sa première présence à titre de quart dans la LCF : 12 passes complétées en 30 tentatives pour 147 verges de gains aériens. Il a aussi commis deux interceptions.

Les protégés de Jim Popp ont eu plusieurs occasions d'inscrire des touchés lors des trois premiers quarts, mais les séries à l'attaque ont tous pris fin près de la zone des buts.

Le botteur Sean Whyte en a profité pour enregistrer quatre placements en cinq tentatives, ainsi que deux simples.

La défensive montréalaise a été en mesure de limiter les dégâts contre le meneur pour les verges au sol, Kory Sheets. L'ancien des Boilermakers de l'Université Purdue de la NCAA a récolté 74 verges en 19 portées et aucun touché.

L'ailier éloigné S.J. Green a été la bougie d'allumage chez les Alouettes. Il a capté 7 passes pour des gains de 146 verges par la voie des airs. Par contre, un échappé à la fin du quatrième quart en territoire des Roughriders a privé la formation montréalaise d'une tentative de placement ou mieux, d'un majeur.

Durant, de zéro à héros

Un échappé de Darian Durant, causé par le Québécois Marc-Olivier Brouillette, suivi d'un touché défensif de Jerald Brown a redonné les devants 21-14 aux Alouettes avec 1 min 45 s à faire au match.

Le quart s'est repris de belle façon lorsqu'il a rejoint Taj Smith, anciennement des Colts d'Indianapolis, sur 65 verges pour le majeur.

« Ça ne s'est pas déroulé comme nous le souhaitions, mais nous nous sommes battus jusqu'au bout, a déclaré Smith. Durant m'a fait confiance et j'ai réussi un jeu quand le ballon a été lancé dans ma direction. »

C'est finalement un placement de 36 verges de Christopher Milo, alors qu'il ne restait plus de temps au cadran, qui a fait pencher la balance du côté des Riders.

Par ailleurs, le bloqueur Josh Bourke, le demi de sûreté Kyries Hebert et le spécialiste des longues remises Martin Bédard ont aussi dû quitter la rencontre en première demie.

La semaine prochaine, les Alouettes recevront les Lions de la Colombie-Britannique (4-2). Les Roughriders, quant à eux, iront jouer à Edmonton face aux Eskimos (1-5).