NOUVELLES
16/08/2013 10:29 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

Pétrole dans la Chaudière : des sédiments prélevés à Saint-Georges

Le ministère de l'Environnement effectue vendredi matin des prélèvements de sédiments dans la rivière Chaudière à la hauteur du barrage Sartigan, à Saint-Georges, en Beauce. Des plongeurs ont sauté à l'eau à 9 h.

Les résultats des échantillons qui seront prélevés devraient être dévoilés la semaine prochaine.

À l'aide de ces résultats, la municipalité de Saint-Georges devrait avoir une meilleure idée du moment à partir duquel elle pourra s'approvisionner de nouveau en eau potable dans la rivière Chaudière.

La présence d'hydrocarbures dans le cours d'eau a incité depuis quelques semaines les municipalités riveraines à se trouver des sources temporaires d'approvisionnement. Les municipalités maintiennent toujours une restriction de l'utilisation de l'eau potable.

Le ministère de l'Environnement a pour sa part voulu dissiper cette semaine tous les doutes concernant la qualité de l'eau du lac Mégantic et de la rivière Chaudière en dévoilant les résultats de ses échantillonnages.

Le ministre Yves-François Blanchet a dit observer « une tendance à la baisse » du principal contaminant déversé lors de l'accident ferroviaire de Lac-Mégantic - les hydrocarbures pétroliers - dans l'eau de la région.