NOUVELLES
16/08/2013 11:34 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

En territoire hostile

Pénible n'est habituellement pas un adjectif qui s'applique aux performances des Alouettes de Montréal, mais il ne fait aucun doute qu'il peut qualifier leur début de saison.

Les Alouettes maintiennent un dossier de deux gains contre quatre défaites et ils feront face aux Roughriders en Saskatchewan, samedi, alors que ces derniers tenteront de venger leur premier revers de la saison.

« Ça ne fait l'affaire de personne, a déclaré le quart-arrière Anthony Calvillo. Nous ne sommes pas habitués d'avoir une fiche de 2-4. Ça nous dérange beaucoup. »

Normalement, le directeur général Jim Popp serait en train d'assister aux camps d'entraînement d'équipes la NFL à la recherche de talents étrangers. Il est plutôt sur les lignes de côté à tenter de remettre sa formation sur la voie de la victoire.

« C'est une évaluation plus qu'autre chose, a indiqué Popp, qui se considère comme un entraîneur de transition. On semble se diriger dans la bonne direction. »

Calvillo est convaincu que le talent est là et que les joueurs font pleinement confiance au personnel d'entraîneurs.

« Ça fait partie d'un cycle, a-t-il dit à propos des difficultés de son équipe, ajoutant qu'il était déterminé à renverser la vapeur. Je n'abandonnerai pas. »

Le Mosaic Stadium n'est cependant pas l'endroit idéal pour permettre à une formation en difficulté de retrouver le chemin de la victoire. Popp sait que les matchs à l'étranger représentent toujours des défis, et Régina ne fait pas exception à la règle. La rencontre sera disputée devant une salle comble de 40 637 partisans.

Calvillo a toujours aimé jouer en Saskatchewan, en raison de l'atmosphère électrisante créée par les partisans des Roughriders.

Rebondir face aux Alouettes

Pour leur part, les Riders tenteront de se relever d'une défaite de 42-27 subie aux mains des Stampeders de Calgary, ce qui a mis fin à leurs espoirs de connaître une saison parfaite.

« En défensive, nous aurions pu faire beaucoup mieux, on le sait, a déclaré le secondeur Craig Butler. Cette ligne défensive est très fière, nous allons rebondir. »

Le demi inséré Geroy Simon, lui, se méfie de la défensive des Alouettes qu'il tient en haute estime.

« C'est un groupe de vétérans et ils jouent de manière agressive, a-t-il commenté. Je crois que nous devrons bien exécuter nos jeux et tenir le ballon loin des mains de Calvillo. »

Le quart-arrière Darian Durant est d'avis que les Roughriders ont déjà oublié la défaite de la semaine dernière et qu'ils sont prêts à faire face aux Alouettes.

« Les gars sont définitivement plus motivés, a-t-il expliqué. La semaine dernière, on nous a passé un message et c'est toujours bien que ça survienne au cours d'une saison. Nous ne devons plus regarder derrière. »