NOUVELLES
16/08/2013 01:46 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Deux hôpitaux du Grand Vancouver testeront un vaccin contre le C. difficile

L'Hôpital Royal Columbia à New Westminster et l'Hôpital Memorial à Surrey participeront au premier essai clinique complet d'un vaccin contre l'infection au C. difficile.

Cette bactérie bien connue des milieux hospitaliers contribue à la mort de plus de 2000 Canadiens chaque année. Elle produit des toxines qui endommagent les intestins et causent de graves diarrhées potentiellement fatales.

Un vaccin ayant fait l'objet d'un essai clinique sur un petit nombre de patients s'est montré prometteur comme forme de protection contre les toxines de la bactérie, explique l'hygiéniste en chef de la Régie de la santé de la vallée du Fraser, le Dr Paul Van Buynder.

Des données préliminaires ont montré que le vaccin pourrait déclencher une réponse positive du corps pour l'amener à combattre l'infection, même chez les aînés.

« Le vaccin est très sécuritaire », ajoute le Dr Van Buynder.

Il sera maintenant offert à des patients sélectionnés dans les deux hôpitaux. L'essai clinique débutera plus tard au mois d'août et se poursuivra durant 30 mois.

La Régie de la santé de la vallée du Fraser sollicitera l'aide de certains volontaires. Elle annonce qu'elle communiquera avec les patients qui prévoient être hospitalisés dans les 60 prochains jours et qui ont rendez-vous pour des chirurgies spéciales.

De plus, les patients qui ont été hospitalisés au moins deux fois dans la dernière année et qui ont pris des antibiotiques seront aussi recrutés.

Si l'essai est un succès, un vaccin pourrait être disponible au grand public d'ici cinq ans, selon le Dr Van Buynder.