NOUVELLES
15/08/2013 06:31 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Pétrole : François Legault mise sur l'île d'Anticosti plutôt que Gaspé

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, relance le débat sur la pertinence de l'exploitation pétrolière à Gaspé. De passage dans l'Est du Québec, François Legault a soutenu qu'il n'y a pas d'acceptabilité sociale pour les projets pétroliers à Gaspé, ce que conteste l'entreprise Pétrolia.

« L'exploitation à l'île d'Anticosti doit être une priorité », soutient M. Legault. Ce dernier croit, par ailleurs, que le projet d'exploitation pétrolière à Gaspé devrait être mis de côté pour l'instant.

« Je pense que là [à Gaspé] il n'y a pas d'acceptabilité sociale, on l'a vu, croit François Legault. Je pense que le potentiel est beaucoup moins grand que ce qu'on a à Anticosti. Donc, je pense que, pour les prochaines années, on devrait se concentrer sur Anticosti. »

La déclaration du chef de la CAQ fait bondir la vice-présidente de Pétrolia, Isabelle Proulx.

« Ça veut dire quoi l'acceptabilité sociale? questionne Mme Proulx. C'est un grand mot. On avait fait faire des sondages et quand j'entends que 71% des gens désirent que nous allions faire de l'exploration, ça me donne un bon son de cloche. »

Pétrolia rappelle que le projet de Gaspé est le plus avancé et le plus près d'une production pétrolière au Québec. L'entreprise n'entend pas abandonner le projet.