NOUVELLES
15/08/2013 11:46 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Moins de maisons bâties en 2013

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) estime que le nombre annuel de mises en chantier d'habitations au pays devrait être moins élevé cette année qu'en 2012.

Le nombre de mises en chantier devrait osciller entre 177 100 et 188 500 en 2013 contre 214 827 l'an dernier.

La SCHL prévoit que les mises en chantier, en baisse depuis janvier, se stabiliseront durant la seconde moitié de 2013 et augmenteront un peu en 2014 à mesure que s'amélioreront l'emploi, la croissance économique et le solde migratoire.

 « Les maisons individuelles et les habitations construites dans les provinces de l'Ouest devraient représenter une part plus importante du total des mises en chantier durant la période visée par les prévisions », a déclaré Mathieu Laberge, économiste en chef adjoint de la SCHL.

Par ailleurs, les prévisions de la SCHL fixent à 374 800 $ cette année et à 382 800 $ l'an prochain le prix moyen de vente des maisons au Canada, en hausse de 2,7 % et de 2,1 %, respectivement.

La situation au Québec

La croissance des prix des maisons poursuivra son ralentissement en 2013. Le prix moyen annuel de vente Centris® atteindra 271 200 $ en 2013 et 274 200 $ l'an prochain.

Le ralentissement  économique récent dans la province réduit la demande de maisons existantes ou neuves et les inventaires élevés de nouveaux logements fait diminuer les mises en chantier en 2013.

Les conditions d'emprunt favorables et les tendances démographiques vont soutenir la demande en 2014, affirme la SCHL.

Toujours selon la SCHL, les taux hypothécaires ne devraient pas monter avant le milieu de 2014.