NOUVELLES
15/08/2013 09:34 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Le règne de Benoit Huot se poursuit aux Championnats du monde de paranatation

MONTRÉAL - En action au 200 m quatre nages dans la catégorie S10, Benoit Huot a fait honneur à ses titres de champion paralympique et détenteur du record du monde, jeudi soir, en décrochant l'or aux Championnats du monde de paranatation.

Chez les femmes, Valérie Grand’Maison a mérité sa deuxième médaille d’or des Mondiaux en terminant première du 50 m libre S13. De son côté, Aurélie Rivard a profité de la journée pour ajouter deux médailles d’argent à sa récolte, au 200 m quatre nages S10 et au relais 4x100 m libre.

En finale masculine du 200 m quatre nages S10, Huot a inscrit un temps de 2 min 10,32 s pour devancer le Brésilien Andre Brasil (2:13,19) et l'Américain Ian Jaryd Silverman (2:14,42).

«C’est un sentiment incroyable, a raconté le champion du monde. Il y avait la pression de bien faire à la maison alors c’est plus que satisfaisant d’y être parvenu.»

Le Québécois ne s’attendait pas à nager si vite. Huot n’est passé qu’à trois dixièmes de seconde de son record du monde, un temps de 2:10,01 réalisé aux Jeux paralympiques de 2012.

«Je pensais plus faire deux minutes 11 secondes. J’aurais été quand même satisfait, a-t-il expliqué. Quand j’ai vu mon temps, j’étais un peu frustré. Je me suis dit, j’ai failli faire deux minutes neuf secondes!

«J’avais quand même vraiment mal à la fin de la course alors je n’aurais peut-être pas pu faire mieux, a ensuite admis Huot. Je suis content d’être aussi près de mon meilleur temps. C’est vraiment excitant.»

Grand’Maison : en or pour la deuxième fois

Grand’Maison a été couronnée pour une deuxième fois en deux jours aux Championnats du monde. Après avoir remporté l’or mercredi soir au 100 m papillon dans la catégorie S13, la paranageuse en a rajouté jeudi au 50 m libre.

«Je n’avais jamais gagné de titre dans cette épreuve. J’ai fini deuxième à Londres, deuxième à Pékin et troisième aux derniers Championnats du monde. C’est une nouvelle médaille que je n’avais jamais eue alors je suis très contente.»

Auteure d'un chrono de 27,96, la Montréalaise a devancé par quatre centièmes de seconde la Russe Anna Krivishina (28,00). La médaille de bronze est allée à l'Allemande Elena Krawzow (29,21).

Deux fois l’argent pour Rivard

Rivard doit commencer à prendre goût au podium. L’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu a ajouté deux médailles d’argent à sa collection jeudi soir.

En finale du 200 m quatre nages chez les S10, Rivard a inscrit un temps de 2:33,68 pour finir deuxième à égalité avec l’Australienne Katherine Downie. C'est la Russe Nin Ryabova qui a remporté l'épreuve en 2:30,71.

«Je suis vraiment contente. C’est mon meilleur temps et surtout, je n’avais pas nagé cette épreuve depuis les Jeux de Londres, car je m’étais surtout concentrée sur le crawl», a expliqué l’athlète de 17 ans.

En fin de soirée Rivard a également participé au relais 4x100 m libre aux côtés de Morgan Bird, Katarina Roxon et Brianna Nelson. En tête de la course après les 300 premiers mètres, le quatuor canadien a finalement terminé deuxième grâce à un temps de 4:35,41. Les représentantes de l'unifolié ont terminé à 7,46 secondes des médaillées d'or, les Britanniques. Les Américaines ont ravi le bronze.

Chez les hommes, les relayeurs canadiens ont fini septièmes. Jean-Michel Lavallière, Christopher Sergeant-Tsonos, Isaac Bouckley, Zack McAllister ont nagé pour le pays.