NOUVELLES
15/08/2013 02:12 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

La dispute entourant une chanson gospel classique se poursuit aux États-Unis

Une longue dispute familiale à propos d'une chanson gospel bien connue n'est pas près de se régler.

La Cour d'appel des États-Unis pour le sixième circuit a ordonné jeudi des audiences supplémentaires en lien avec la dispute à propos des droits de propriété et des royautés du classique «I'll Fly Away» d'Albert Brumley.

Trois de ses enfants, quatre de ses petits-enfants et une bru ont intenté une poursuite contre l'un des fils de l'artiste, arguant qu'ils devraient pouvoir recevoir une partie des redevances liées à cette chanson. Les requérants ont demandé à la cour d'éliminer les droits réservés de la pièce, qui sont détenus par une compagnie appartenant au fils en question, Robert Brumley.

Le juge Boyce Martin a écrit qu'un juge d'une précédente instance avait erré en droit en excluant deux articles citant M. Brumley alors que celui-ci parlait de l'endroit où il travaillait lorsque la chanson a été écrite, et a ordonné des travaux supplémentaires dans cette affaire.