NOUVELLES
15/08/2013 06:43 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Iran: le Parlement rejette 3 des candidats proposés par Rohani pour son Cabinet

TÉHÉRAN, Iran - Le Parlement iranien a rejeté jeudi 3 des 18 candidats proposés par le nouveau président Hassan Rohani pour son Cabinet, mais a approuvé ses choix pour les principaux ministères qui lui permettront d'aller de l'avant avec son programme politique visant à remédier à l'isolement de l'Iran sur la scène internationale et à améliorer son économie.

Les parlementaires les plus conservateurs ont reproché aux candidats de M. Rohani d'avoir fait leurs études en Occident et d'être trop proches de l'opposition. Après quatre jours de débat, ils ont toutefois fini par n'en refuser que trois, soit Mohammad Ali Najafi au ministère de l'Éducation, Jafar Milimonfared au ministère de la Science, de la recherche et de la technologie, et Masoud Soltanifar au ministère du Sport et de la Jeunesse.

Ils ont accusé les deux premiers d'avoir joué un rôle dans la révolte ayant suivi l'élection controversée de 2009 et ont fait valoir que le dernier n'avait pas d'expérience.

Le Parlement a cependant donné son aval à la nomination de Mohammad Javad Zarif comme ministre des Affaires étrangères. Selon son curriculum vitae, M. Zarif a notamment obtenu un doctorat en politique et en droit international à l'université de Denver. Il a aussi accepté la candidature de Bijan Namdar Zanganeh au ministère du Pétrole, des fonctions que l'homme de 61 ans a déjà exercées de 1997 à 2005.

L'agence de presse officielle du pays a par ailleurs annoncé jeudi que Hassan Rohani avait nommé l'ancien ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi à la tête de l'agence nucléaire iranienne. M. Salehi a agi comme chef de la diplomatie iranienne sous le prédécesseur de M. Rohani, Mahmoud Ahmadinejad.

Les conservateurs ont profité des débats sur le Cabinet pour lancer leur première attaque majeure contre le programme de Hassan Rohani depuis la victoire écrasante du religieux modéré à l'élection de juin.

M. Rohani a prêté serment le 4 août et a transmis la liste de ses candidats pour les postes ministériels le même jour.