NOUVELLES
15/08/2013 09:24 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Ikea rappelle des lits pour enfant jugés dangereux

Le numéro un mondial de l'ameublement, Ikea, lance un important rappel de lits pour enfants Kritter ou Sniglar, jugés dangereux.

« Bien qu'aucun cas de blessure n'ait été signalé, Ikea a reçu sept rapports indiquant la rupture de la tige de métal reliant la barrière de sécurité à la structure du lit, peut-on lire sur le site web de l'entreprise suédoise. Une tige cassée présente des bords coupants et, de ce fait, un risque de lacération. »

Ikea demande à ses clients de vérifier la date qui est imprimée sur l'étiquette attachée à la tête du lit ou fixée sous le lit, précisant que « seuls les lits Kritter portant une date comprise entre (AASS) 1114 et 1322, et les lits Sniglar datés entre 1114 et 1318 sont touchés par ce rappel ».

Une porte-parole du groupe en Suède, Anna Pilkrona Godden, a indiqué qu'environ 10 000 lits de ces deux modèles avaient été vendus dans le pays, mais n'a pas pu préciser combien l'avaient été ailleurs.

L'agence américaine de protection des consommateurs a annoncé de son côté que le rappel concernait environ 22 000 lits aux États-Unis et 18 000 au Canada, en précisant qu'aucune blessure n'avait été signalée jusqu'à maintenant.

Les consommateurs sont invités à rapporter le lit en magasin ou aller y chercher une trousse de réparation gratuite.