NOUVELLES
14/08/2013 09:44 EDT | Actualisé 14/10/2013 05:12 EDT

Sauber ouvre son jeu

Sauber a fustigé les médias d'avoir repris les révélations de la presse allemande, mais a décidé d'ouvrir son jeu mercredi. Elle a bien reçu ses premiers paiements des Russes.

À la suite des révélations des médias allemands voulant qu'un des partenaires russes, l'Institut national des technologies de l'aviation (NIAT), ait finalement décidé de dire non au partenariat, l'équipe suisse a réagi par communiqué.

Le conseil d'administration du NIAT aurait en effet refusé de participer au plan de sauvetage de l'équipe F1.

« En raison d'articles erronés dans la presse et de rumeurs circulant dans certains médias, nous sentons le besoin de préciser certains points :

« La collaboration avec nos partenaires russes avance bien. Le contrat avec le jeune pilote Sergey Sirotkine est en place. Sa préparation avec l'équipe commencera la semaine prochaine, après la période de vacances obligatoires.

« De plus, les premiers paiements ont été effectués, comme stipulé dans le contrat. Concernant la participation du NIAT, il n'y a aucune contribution financière prévue, simplement une collaboration technique. »

L'équipe Sauber a donc dû abattre quelques cartes pour calmer le jeu. Il est intéressant de noter que le communiqué ne dit pas si le NIAT s'est en effet retiré de l'entente de partenariat.

On sait par contre que l'équipe a clairement l'intention de préparer le jeune pilote russe à son entrée en F1 en 2014. Même si elle est a priori prématurée, compte tenu de son expérience...