NOUVELLES
14/08/2013 11:28 EDT | Actualisé 14/10/2013 05:12 EDT

Option nationale : le DG démissionne 

À moins d'une semaine du lancement de la course à la direction d'Option nationale, Radio-Canada a appris mercredi que Sébastien Pageon, directeur général du parti, quitte à son tour le navire.

Sébastien Pageon a présenté sa démission comme directeur général et comme représentant officiel du parti auprès du Directeur général des élections. Il estime qu'il n'avait plus la confiance de la chef intérimaire Nathaly Dufour.

Cette nouvelle survient deux mois après le départ du fondateur Jean-Martin Aussant et deux jours après l'annonce de son déménagement à Londres.

Pendant ce temps, le parti confirme qu'une course à la direction sera lancée le 19 août, qui se terminera le 26 octobre. Les aspirants-chefs auront jusqu'à la mi-septembre pour présenter leur candidature.

Après plusieurs semaines de réflexion et de consultations, une course à la direction est maintenant nécessaire pour favoriser le déploiement de nouvelles idées, ont mercredi la chef intérimaire et le président d'élection Florent Michelot.

Le parti prévoit organiser quatre débats dans différentes régions au cours desquels les candidats pourront comparer leur vision et leurs positions respectives.

Un parti plombé par le départ de son fondateur

De son côté, Sébastien Pageon dresse le portrait d'une formation dynamique, mais qui manque de sérieux. « Immaturité, inexpérience, c'est le contexte global dans lequel on travaille à Option nationale depuis le départ de Jean-Martin Aussant », affirme-t-il.

Selon lui, le départ de Jean-Martin Aussant a laissé « un grand vide » et aurait aussi provoqué le départ de plusieurs employés.

Depuis quelques semaines, le nombre de membres du parti serait stagnant, et les revenus, en baisse.

Le jeune parti souverainiste est confronté à plusieurs défis, mais ses chances de survie sont assez bonnes, selon M. Pageon. « Ça dépend du prochain chef et de la date de l'élection. Une élection au début de l'automne placerait Option nationale en difficulté, faute de chef. » On ignore toutefois s'il était au courant que la course à la direction aura lieu cet automne au moment où il a été interrogé. 

Il affirme tout de même avoir été étonné par le calibre des militants et leur compétence.

Sébastien Pageon va s'octroyer des vacances et devrait ensuite retourner à son emploi dans le secteur social.

La direction d'Option nationale n'a pas voulu commenter son départ pour l'instant.

Avec des informations de Davide Gentile