NOUVELLES
14/08/2013 03:54 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Olymel de Vallée-Jonction : la source de la fuite de gaz localisée

La direction de l'abattoir Olymel de Vallée-Jonction a fait savoir mercredi que la source de la fuite d'ammoniac survenue lundi vient d'un bris dans un tuyau. L'usine restera fermée au moins jusqu'à lundi, le temps de sécuriser les lieux.

Toutefois, la cause de la fuite n'est toujours pas connue. Les pompiers sont toujours sur place pour faire sortir évacuer l'ammoniac qui pourrait encore se trouver dans l'usine.

Olymel dit travailler très fort pour que les opérations reprennent lundi. Le principal objectif des travaux est de faire diminuer le taux d'ammoniac le plus près possible de zéro.

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) est sur place pour s'assurer que la santé des travailleurs n'est pas compromise.

« C'est un tuyau qui a percé et qui a projeté du gaz d'ammoniac et c'était dans la section de la réfrigération. Bien sûr, tout va être mis en œuvre pour restaurer l'usine de manière à ce qu'elle soit opérationnelle pour lundi », explique le porte-parole d'Olymel, Richard Vigneault.

Concernant les payes des travailleurs, ni la direction ni le syndicat n'ont voulu donner de détails.

Impacts chez les producteurs de porcs

André Chabot, un producteur de porc depuis 1977, s'en allait livrer une centaine de porcs chez Olymel, lundi, lorsque la fuite de gaz est survenue. À son arrivée à l'usine, on lui a dit de se rendre à l'usine Olymel de Princeville, mardi, en livrer 50. Il en a donc 50 de trop dans son étable.

« On a une strate de poids où il faut les livrer. Si on est en haut de la strate de poids, on est déclassé et on est payé moins. Ça amène des problèmes à tout le monde finalement. »

Olymel a pour sa part mentionné que toute la production de la semaine à l'usine de Vallée-Jonction a été perdue.