NOUVELLES
14/08/2013 06:52 EDT | Actualisé 14/10/2013 05:12 EDT

Le typhon Utor frappe la Chine après avoir balayé Hong Kong

PÉKIN, Chine - Des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées dans le sud de la Chine mercredi, à l'approche du typhon Utor.

La tempête avait précédemment paralysé Hong Kong, une des principales places financières de la planète.

Des écoles, des bureaux, des centres commerciaux et des chantiers de construction ont été fermés dans le nord-ouest de la province du Guangdong, en raison des pluies diluviennes et des vents violents qui accompagnent Utor.

Plus de 60 000 personnes ont été évacuées dans la seule ville de Maoming, tandis que 98 000 étaient mises à l'abri plus au sud, dans la province insulaire du Hainan. Quelque 26 000 navires de pêche ont aussi dû être rangés, pendant que des milliers de voyageurs étaient coincés par l'interruption des vols et du service de traversier sur l'île.

Utor générait des vents soutenus de 145 kilomètres/heure, mais on ne rapportait pour l'instant ni dégâts, ni blessés en Chine.

À Hong Kong, des bureaux, des écoles et des tribunaux ont été fermés, pendant que les transactions boursières étaient suspendues. Plus de 350 vols ont été annulés ou retardés, tandis que le service de transport en commun tournait au ralenti. Six personnes ont été blessées et une vingtaine d'arbres déracinés.

Des secouristes hongkongais et chinois ont secouru 21 membres d'équipage d'un vraquier qui menaçait de couler au sud-ouest de Hong Kong.

Utor était le typhon le plus puissant de l'année quand il a balayé les Philippines plus tôt cette semaine, faisant au moins une victime. Les secouristes tentaient toujours de rejoindre trois villages qui ont été coupés du monde dans la province d'Aurora, qui a été frappée de plein fouet par la tempête.