NOUVELLES
14/08/2013 05:41 EDT | Actualisé 14/10/2013 05:12 EDT

Cisco a vu ses profits et revenus croître au cours du quatrième trimestre

NEW YORK, États-Unis - Cisco Systems (NASDAQ:CSCO) a vu ses profits et revenus croître au quatrième trimestre, alors qu'a augmenté la demande pour son matériel de réseautage informatique. Mais son président et chef de la direction, John Chambers, a qualifié l'économie de difficile et inconstante, et l'entreprise a annoncé mercredi la mise à pied de 4000 travailleurs, soit environ cinq pour cent de sa main-d'oeuvre.

Cisco a indiqué avoir enregistré un bénéfice net de 2,23 milliards $ US, ou 42 cents US par action, au cours de la période de trois mois terminée le 27 juillet, en hausse par rapport à celui de 1,92 milliard $ US, ou 36 cents US par action, réalisé lors du trimestre équivalent il y a un an.

Le bénéfice net ajusté de l'entreprise a été de 52 cents US par action au quatrième trimestre, soit un cent US de plus que ce qu'avait prévu Wall Street. Ce résultat ne tient pas compte de frais ayant découlé du règlement d'une affaire de brevet de même que d'autres éléments non récurrents.

Les revenus de Cisco ont augmenté de six pour cent, à 12,42 milliards $ US, contre 11,69 milliards $ US.

Les analystes consultés par FactSet avaient dit s'attendre à des revenus de 12,41 milliards $ US.

La performance de Cisco est largement perçue comme un baromètre pour l'industrie de la technologie. Cela tient au fait que l'entreprise de San Jose, en Californie, couvre beaucoup de terrain, vendant des routeurs, des logiciels et divers services à des entreprises et des agences gouvernementales. De plus, les trimestres financiers de Cisco prennent fin un mois plus tard que ceux des autres grandes entreprises technologiques, ce qui donne à la société davantage de temps pour évaluer les conditions économiques.

Les actions de Cisco Systems ont terminé la séance de mercredi à 26,38 $ US sur le marché Nasdaq, en hausse de six cents US, soit moins d'un pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.