NOUVELLES
13/08/2013 09:40 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Rivard décroche l'argent au 400 m libre des Mondiaux de natation paralympique

MONTRÉAL - Aurélie Rivard, de St-Jean-sur-Richelieu, a décroché la médaille d’argent, mardi, au 400 mètres libre féminin dans la catégorie de handicap S10 aux championnats du monde de natation du Comité international paralympique.

C’est la deuxième médaille de Rivard dans la compétition et la quatrième pour le Canada (deux d’argent et deux de bronze) après deux jours de compétitions.

«Je m’attendais à faire mieux, mais en même temps, c’est mon meilleur temps de la saison, et de loin. Je ne voulais pas partir trop vite et garder mes jambes pour la fin. Mais je n'en avais plus après 350 mètres», a expliqué Rivard.

«Toute l'année, mon 400 m n'a pas vraiment bien été, mais là j'ai fait un temps correct», a poursuivi celle dont le meilleur temps sur la distance est de quatre minutes et 36,46 secondes, qu’elle avait réalisé aux Jeux paralympiques de Londres.

La Française Élodie Lorandi a obtenu la médaille d’or en établissant, au passage, un record du monde de quatre minutes et 32,79 secondes.

Rivard, qui est âgée de 17 ans, a suivi le rythme de Lorandi pendant presque toute la course, mais a été distancée dans la dernière longueur. Elle a suivi en 4:37,01. L'Anglaise Tully Kearney a complété le podium en 4:42,37.

«J'aurais aimé gagner, mais Élodie était en très bonne forme, a dit la Québécoise. Elle a été plus rapide que moi toute l'année, alors je m'y attendais.»

Les autres finalistes canadiennes ont été Sarah Mehain, de Vernon, en C.-B., quatrième au 100 m brasse S7, Danielle Kisser, de Delta, en C.-B., cinquième au 100 m brasse S6, Katarina Roxon, de Stephenville, à T.-N.L., cinquième au 200 m QNI S9, Rhea Schmidt, de Winnipeg, sixième au 100 m brasse S13 et Camille Bérubé, de Gatineau, septième au 200 m QNI S8.

En réalisant un temps de 3:07,62 lors des préliminaires, Bérubé a amélioré son record personnel de sept secondes. En finale, elle a remis un chrono de 3:09,24.

«Je ne pouvais pas demander mieux en préliminaires», a raconté la paranageuse de 18 ans. «Ce soir (mardi), la pression a beaucoup baissé et je voulais avoir du plaisir dans la course. Je suis partie un peu trop vite et j’en ai payé le prix à la fin.»

Mehain a abaissé son record canadien à 1:44,84, par rapport au temps de 1:47,29 qu’elle a réussi aux Jeux paralympiques l’an dernier.

Pour sa part, Kisser, qui est âgée de 16 ans, a amélioré sa marque nationale deux fois, mardi, pour maintenant l'établir à 1:46,27.

Roxon a enregistré un record personnel dans sa finale, et Bérubé a amélioré le sien de sept secondes dans la ronde préliminaire.

Les finalistes canadiens ont été Isaac Bouckley, de Port Hope, en Ontario, quatrième au 400 m libre S10 et Danial Murphy, d’Halifax, huitième au 200 m libre S5.

En plus de Bérubé, la Montréalaise Valérie Grand’Maison (S13) sera également de retour à l’eau mercredi pour la finale du 100 m papillon. Chez les hommes, Nicolas-Guy Turbide (S13), de Québec, entamera ses Mondiaux en participant lui aussi à la finale du 100 m papillon. La compétition se poursuivra jusqu’à dimanche au Parc Jean-Drapeau.