NOUVELLES
13/08/2013 01:33 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

Québec aurait renoncé aux coupes sur le mont Kaaïkop

Le gouvernement du Québec aurait fait marche arrière sur son projet de raser une partie du mont Kaaïkop dans les Laurentides.

C'est du moins ce qui ressort d'une série de rencontres entre le maire de Sainte-Lucie-des-Laurentides, Ghislain Schoeb, et les représentants du ministère des Ressources naturelles.

Les sentiers pédestres seront également préservés. Les coupes de bois n'auront lieu que dans « un secteur complètement boisé », précise le maire Schoeb.

Un nouveau plan dans ce sens sera présenté mardi soir à la population lors de l'Assemblée du conseil.

Une autre rencontre avec les représentants du milieu, notamment les responsables de la base de plein air L'Interval, aura lieu mercredi pour évaluer « l'acceptabilité sociale ».

Les citoyens de Sainte-Lucie-des-Laurentides se sont fortement mobilisés contre le déboisement du mont Kaaïkop.

Une entreprise a obtenu de Québec une garantie d'approvisionnement pour y couper des milliers de mètres cubes de bois pendant cinq ans.

Les opérations sont prévues pour décembre prochain.