NOUVELLES
13/08/2013 05:22 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

NFL: Bientôt 40 tests de dépistage des hormones de croissance par semaine

L'Association des joueurs de la NFL «a provisoirement accepté» que la ligue effectue 40 tests sanguins de dépistage des hormones de croissance chaque semaine pendant la saison, et un joueur qui sera pris en défaut écopera quatre matchs de suspension, pouvait-on lire dans une note envoyée par le syndicat aux joueurs.

Une copie du courriel de l'AJNFL, écrite selon le format question-réponse, a été obtenue mardi par l'Associated Press.

La note dit «qu'un programme informatique sélectionnera de manière aléatoire» cinq joueurs de huit équipes différentes chaque semaine afin qu'ils procurent des échantillons sanguins.

D'abord, chaque joueur qui participe aux camps d'entraînement de la NFL cette saison offrira un échantillon sanguin ainsi que ses informations — telles que «la taille, le poids, l'âge et la race/ethnie» pour une «étude de la population» qui permettra de déterminer quel niveau d'hormones de croissance entraînera des pénalités, a précisé le syndicat.

Le courriel émis mardi aux joueurs indique que le syndicat a donné son aval à plusieurs aspects du programme de dépistage des hormones de croissance, et il a précisé que les propriétaires et les joueurs «devraient bientôt en venir à une entente» sur les détails des tests qui seront effectués sur une base hebdomadaire pendant la saison régulière.

La note ne précise toutefois pas quels sont les points qui ont été acceptés jusqu'ici par la NFL et ne procure pas de détails sur les obstacles qui empêchent la ratification finale d'un accord.