NOUVELLES
13/08/2013 05:27 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Le TSX clôture à un sommet de deux semaines, aidé par la hausse du pétrole

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mardi à son plus haut niveau en deux semaines, aidée par la croissance du cours du pétrole et par d'encourageantes données sur l'économie américaine.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a avancé de 47,92 points pour terminer la journée à 12 642,19 points.

Le dollar canadien s'est déprécié de 0,38 cent US à 96,68 cents US.

Le secteur de l'énergie a progressé de 0,2 pour cent, le cours du pétrole brut ayant avancé de 72 cents US à 106,83 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du lingot d'or a pour sa part échappé 13,70 $ US pour s'établir à 1320,50 $ US l'once à New York, tandis que le cours du cuivre a gagné 1 cent US à 3,31 $ US la livre.

À Toronto, les actions du secteur des technologies de l'information ont affiché dans l'ensemble la hausse la plus importante, soit 0,8 pour cent, tandis que le secteur de la finance s'est accru de 0,6 pour cent.

Le titre de BlackBerry (TSX:BB) s'est montré volatil, clôturant sur un gain de 1,7 pour cent après avoir affiché plus tôt dans la journée une hausse de plus de 10 pour cent. Le fabricant de téléphones intelligents a indiqué lundi qu'il étudiait les diverses «options stratégiques» qui s'offraient à lui, lesquelles pourraient comprendre sa vente. L'action de BlackBerry a avancé de 19 cents à 11,32 $.

Les opérateurs de Wall Street ont réagi positivement aux plus récentes données sur l'économie américaines. Le département du Commerce a indiqué mardi que les ventes au détail avaient avancé de 0,2 pour cent de juin à juillet, malgré un recul des ventes d'automobiles.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 31,33 points à 15 451,01 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a gagné 14,49 points à 3684,44 points et que l'indice élargi S&P 500 s'est emparé de 4,69 points à 1694,16 points.

Sur le Nasdaq, l'action d'Apple a gagné près de cinq pour cent après que le milliardaire Carl Icahn eut exhorté la société à racheter davantage de ses actions. M. Icahn a indiqué sur le réseau social Twitter qu'il détenait une importante participation dans Apple et qu'il croyait que l'action du géant des technologies de consommation était «extrêmement sous-évaluée». Le titre d'Apple (NASDAQ:AAPL) a gagné 22,21 $ US pour clôturer à 489,57 $ US.