NOUVELLES
13/08/2013 07:29 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

La Chine premier importateur de pétrole mondial d'ici octobre

La Chine deviendra d'ici la fin de l'année le premier importateur mondial de pétrole, devant les États-Unis.

Les importations nettes de Pékin devraient dépasser celle de Washington d'ici octobre, selon des projections de l'Agence américaine d'information sur l'Énergie (EIA).

La Chine, déjà premier consommateur d'énergie au monde et dépourvue de pétrole, fait face à des besoins croissants qui se traduisent par une quête incessante de nouvelles sources d'approvisionnement, en Asie centrale et en Afrique. L'EIA estime qu'en 2014 la demande en pétrole devrait y atteindre 11 millions de barils par jour.

Pékin a notamment signé en juin avec Moscou un contrat de 270 milliards de dollars sur 25 ans qui double ses exportations de pétrole russe.

Les États-Unis, qui disposent de ressources pétrolières, devraient réussir pour leur part à produire d'ici 2014 13 millions de barils par jours, soit une hausse de 28 % depuis 2011.

Cette hausse, qui repose sur la production dans le golfe du Mexique, mais aussi sur les ressources non conventionnelles qui sont les sables bitumineux et l'huile de schiste, répondrait en bonne partie aux besoins anticipés de 18,7 barils par jour pour un marché où la demande est relativement stable.