NOUVELLES
12/08/2013 08:50 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

Une juge du Tennessee change le nom d'un bébé nommé Messie

NASHVILLE, États-Unis - Une juge du Tennessee a changé le nom d'un bébé nommé Messiah (Messie, en anglais) pour Martin.

La décision attire de fortes réactions de gens qui croient que la juge a exagéré et d'autres qui pensent que la créativité des parents devrait avoir des limites.

La controverse s'est déclenchée lorsque la mère a réclamé une ordonnance visant à établir la paternité du garçon. Sa démarche incluait une requête afin de déterminer le nom de famille de l'enfant.

Lorsque la juge Lu Ann Ballew a entendu le prénom de Messiah, elle a décidé qu'il devait être changé, affirmant que l'enfant pourrait avoir des problèmes avec ce prénom.

Le nom sur le certificat de naissance était Messiah DeShawn Martin. La juge l'a changé pour Martin DeShawn McCullough.

Elle a ainsi donné à l'enfant le nom de famille de son père, et celui de sa mère comme prénom.

Dans une entrevue avec le réseau WBIR-TV filmée dans son bureau, elle a expliqué sa décision. «Le mot 'messie' est un titre, et c'est un titre qui est porté par un seule personne. Et cette seule personne, c'est Jésus Christ.» Des figurines de céramique de Jésus, Marie et Joseph trônaient sur son bureau et une copie des «Dix commandements» était accrochée au mur.

La mère du bébé, Jaleesa Martin, a dit à WBIR-TV qu'elle a choisi le nom Messiah parce qu'elle en aimait la sonorité et qu'il allait bien avec les prénoms de ses deux autres fils, Micah et Mason. Elle portera la décision en appel et continuera d'appeler son fils Messiah.

«Je ne pensais pas qu'un juge pouvait me forcer à changer le nom de mon bébé à cause de ses croyances religieuses», a-t-elle exprimé.