Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Maladies cardiaques : le pamplemousse utilisé dans un nouveau traitement ?

Des chercheurs de l'Université de Glasgow ont identifié des molécules - les flavonoïdes - pouvant entrer dans l'élaboration d'un traitement futur contre les maladies cardiovasculaires. Les résultats de cette étude font l'objet d'une publication dans la revue scientifique Biochemical Journal, lundi 12 août.

Les flavonoïdes sont des molécules qui se trouvent naturellement dans les agrumes, et tout particulièrement dans les pamplemousses. Les scientifiques de l'Université de Glasgow ont réussi à démontrer qu'elles étaient efficaces pour réduire une inflammation responsable de maladies cardiovasculaires mortelles.

Les chercheurs ont même prouvé que les flavonoïdes isolés à partir d'agrumes avaient un effet "protecteur" naturel contre cette inflammation.

Cette découverte pourrait permettre à terme "de développer une nouvelle génération de médicaments anti-inflammatoires moins onéreux, plus faciles à produire et moins toxiques que les traitement actuels", concluent les principaux auteurs de l'étude.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que près de 23,3 millions de personnes mourront d'une maladie cardiovasculaire d'ici 2030.

cp/jcvh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.