NOUVELLES
11/08/2013 07:26 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Yémen : 5 soldats tués dans une attaque attribuée à Al-Qaïda

Des combattants présumés d'Al-Qaïda ont tué dans leur sommeil cinq soldats yéménites au cours d'une attaque tôt dimanche matin contre le seul terminal d'exportation de gaz naturel liquéfié du Yémen, dans le sud du pays, a-t-on appris de source officielle.

Les assaillants ont réussi à infiltrer un poste de contrôle à l'entrée du terminal de Balhaf, co-géré par Yemen LNG et Total dans la province de Chaboua, et ont abattu les gardes avant de prendre la fuite à bord d'un véhicule, a précisé le responsable yéménite.

Un porte-parole du gouvernement de Sanaa avait cité la semaine dernière le terminal comme l'une des deux cibles énergétiques qu'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) envisageait d'attaquer.

La France, les États-Unis et d'autres pays occidentaux ont fermé leurs ambassades au Yémen à la suite de ces menaces.

Washington a également multiplié les attaques de drones contre des militants islamistes présumés, tuant une quinzaine d'entre eux ces trois derniers jours.

Le terminal de Balhaf, fortement gardé par l'armée yéménite, fournit du gaz naturel à Total, GDF Suez et au Sud-Coréen Korea Gaz Corporation.

Reuters