NOUVELLES
11/08/2013 12:01 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Un pilote se tue à l'International des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, Qc - Au lendemain de son lancement, le 30e International des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie, a été assombri par un accident mortel qui a coûté la vie à un pilote.

Âgé de 26 ans, Maxime Trépanier faisait partie de la famille du festival depuis plus de 20 ans puisque son père est aussi pilote de montgolfière.

Selon les premiers détails de l'enquête de la Sûreté du Québec (SQ), M. Trépanier était en train d'aider des collègues dans le déplacement d'une montgolfière dimanche matin lorsque le drame s'est produit.

Pour une raison indéterminée, le ballon aurait décollé alors que le jeune homme tenait encore le câble de la nacelle et l'aurait emporté avec lui.

À une certaine hauteur, qui n'a pas été précisée par les autorités, la victime serait tombée et se serait écrasée sur le sol.

La police a été alertée vers 7 h 30 dimanche.

La SQ et le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) ont dépêché des équipes d'enquêteurs sur place pour recueillir des informations et faire la lumière sur l'incident.

La porte-parole du corps policier provincial, Audrey-Anne Bilodeau, a affirmé en fin de journée dimanche que l'hypothèse de la négligence avait été écartée.

En soirée, l'ensemble des montgolfières de l'événement sont restées au sol afin d'honorer la mémoire du disparu. L'ambiance était au recueillement, ont indiqué les organisateurs du festival, qui ont souligné que la petite communauté québécoise des pilotes de montgolfières était en deuil.

Lors de cette cérémonie improvisée, à laquelle les parents de Maxime Trépanier ont participé, un hommage a été rendu au jeune pilote.

Les activités de l'International des montgolfières se poursuivent jusqu'au 18 août à Saint-Jean-sur-Richelieu.