Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Trois Québécoises sur le podium

Katerine Savard et Sandrine Mainville sont devenues des abonnées du podium à la Coupe du monde de Berlin en petit bassin.

Après la médaille d'argent au 100 m papillon samedi, Savard a grimpé encore sur le 2e échelon au 50 m papillon, dimanche

L'Italienne Ilaria Bianchi a touché le mur avant Savard. Elle a remporté l'épreuve en 25,62 s. La Québécoise a nagé la distance en 25,93 s.

Savard ne s'est pas retrouvée seule sur le podium. Sandrine Mainville a mérité la médaille de bronze grâce à un chrono de 26,04 s.

Un peu plus tôt elle avait posé les pieds sur la plus petite marche du podium de l'épreuve du 100 m libre.

La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo a gagné la course en 51,58 s. Sa compatriote Femke Heemskerk a fini deuxième en 52,20 s. La Manitobaine Chantal Van Landeghem s'est classée cinquième avec un temps de 52,87 s.

Audrey Lacroix n'est pas restée bredouille. Au 200 m papillon, elle a mis la main sur la médaille de bronze avec un temps de 2 : 04,02. La nageuse de Pont-Rouge avait également terminé troisième à cette épreuve plus tôt en semaine à la Coupe du monde d'Eindhoven, aux Pays-Bas.

La Hongroise Katinka Hosszu (2 : 03,36) est montée sur la plus haute marche du podium. L'Australienne Ellen Grandy (2 : 03,79) a terminé avec l'argent. Katerine Savard (2 : 07,31) a pris le 6 rang de l'épreuve.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.