Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Smith le roi de la montagne

Le Canadien Steve Smith a réalisé un exploit, dimanche, à la Coupe du monde de vélo de montagne.

Il est devenu le premier représentant de l'unifolié à remporter une course de descente masculine élite à Mont-Sainte-Anne.

Smith a parcouru l'épreuve de 2,99 km en 3 min 58 s 485/1000.

« Je ne pourrais pas être plus excité. J'étais très nerveux au début, car la pluie tombait à vive allure. Je ne voulais pas faire un plan de match sur comment je pourrais gagner, a déclaré le vainqueur.

« J'ai essayé de rouler sur la piste comme si elle était sèche, mais je glissais à chaque virage. La façon dont j'abordais mes virages en pratique n'était tout simplement pas comme aujourd'hui (dimanche), c'était comme une couche de vernis. C'était épeurant », a-t-il ajouté.

La dernière victoire du Britanno-Colombien sur le circuit de la Coupe du monde est survenue lors de le l'épreuve de Hafjell en Norvège, en 2012.

Il détient maintenant à son actif deux victoires en Coupe du monde.

Le Britannique Gee Atherton et l'Australien Samuel Hill ont complété le podium. Ils ont respectivement conclu avec des temps de 3:59,389 et 4:00,603.

Par ailleurs, quatre Canadiennes ont pris part à la course élite féminine.

Micayla Gatto, de North Vancouver, a été la plus rapide du groupe et s'est hissée au 8e rang. Elle a arrêté le chronomètre à 4:46,700.

Ses compatriotes Vaea Verbeeck, Jaime Hill et Kristen Courtney ont quant à elles franchi le fil d'arrivée au 13e, 15e et 16e échelons.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.