NOUVELLES
11/08/2013 04:49 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Philippe Couillard est satisfait du congrès de la Commission-jeunesse du PLQ

SAINT-AUGUSTIN-DE-DESMAURES, Qc - Le 31e congrès annuel de la Commission-jeunesse du Parti libéral du Québec (PLQ) s'est terminé dimanche à Saint-Augustin-de-Desmaures, près de Québec.

Le chef du PLQ Philippe Couillard s'est dit satisfait du travail des jeunes libéraux, qui ont, selon lui, bien ciblé les enjeux au coeur de la philosophie de son parti.

Pour sa part, la présidente de la Commission-jeunesse Madwa-Nika Cadet était très fière des débats suscités au cours des activités et de l'écoute de son chef.

Réunis sous le thème «Un Québec qui rêve sans limites», quelque 400 jeunes libéraux se sont penchés sur les 29 résolutions de la thématique nationale traitant de développement économique, d'éducation et de solidarité, de même que sur les 10 résolutions provenant de commissions politiques régionales.

Sur un total de 39 résolutions donc, seulement deux provenant de commissions politiques régionales ont été rejetées.

Les jeunes libéraux n'ont pas voulu de la création d'un ordre professionnel des enseignants du Québec pour l'ensemble du système scolaire, ni de la modification des permis d'alcool pour prolonger les heures d'ouverture des bars.

Concernant cette résolution provenant de la commission politique jeune de Montréal et qui a beaucoup fait jasé au cours du week-end, M. Couillard et Mme Cadet ne se sont pas montrés très déçus de la voir battue.

Les deux s'entendent également pour affirmer que la résolution visant a éviter qu'un employé qui obtient une augmentation de salaire sans être pénalisé sur le plan fiscal a été la plus intéressante du week-end.

Chacune des 37 résolutions adoptées seront soumises à des groupes de travail mixtes formé de députés et de militants, que Philippe Couillard a créé pour favoriser l'implication des membres.