NOUVELLES
11/08/2013 08:36 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Israël va libérer un premier groupe de 26 prisonniers palestiniens

Israël a décidé dimanche de libérer dans les jours à venir un premier groupe de 26 détenus palestiniens dans le cadre de la reprise, fin juillet à Washington, des pourparlers de paix bilatéraux sous l'égide des États-Unis.

Au total, 104 détenus palestiniens seront libérés en quatre fois.

Trois membres importants du cabinet de Benyamin Nétanyahou ainsi qu'un comité interministériel de sécurité ont arrêté la liste des bénéficiaires, dont les noms devraient être publiés lundi matin.

Cette instance, présidée par le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, « a approuvé l'élargissement de 26 prisonniers », ont indiqué les services du premier ministre dans un communiqué.

Quatorze d'entre eux seront expulsés ou dirigés sur la bande de Gaza, et les 12 autres reconduits dans la bande de Gaza.

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, avait fait de la libération de tous ces hommes, emprisonnés bien avant les accords de paix intérimaires d'Oslo en 1993, une condition pour la reprise des discussions bilatérales qui ont été réenclenchées le 30 juillet à Washington à la suite de la navette diplomatique du secrétaire d'État américain John Kerry.

Israël-Palestine, les racines d'un conflit. Consultez notre dossier.

En juillet, les Israéliens avaient donné leur accord de principe pour remettre en liberté 104 détenus en quatre fois, selon le rythme des progrès enregistrés dans les discussions bilatérales à venir.

Plusieurs membres d'extrême droite du gouvernement Netanyahu s'étaient opposés à ce que des détenus « ayant du sang sur les mains » soient libérés. Bon nombre de ceux qui devraient recouvrer la liberté ont été reconnus coupables de participation à des attaques ayant coûté la vie à des Israéliens.

Les bénéficiaires de la mesure ne seront pas libérés avant 48 heures au plus tôt, pour donner aux familles des victimes israéliennes le temps de faire appel auprès de la haute cour. Cette juridiction intervient rarement dans ce genre d'affaires.

Une nouvelle série de négociations israélo-palestiniennes est prévue mercredi en Israël et en Cisjordanie.

Reuters