Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Inauguration d'un monument en mémoire des survivants des pensionnats autochtones

Une pierre commémorative a été dévoilée aujourd'hui sur l'emplacement de l'ancien pensionnat autochtone de Saint-Marc-de-Figuery, près d'Amos, en Abitibi-Témiscamingue.

De 1955 à 1969, le pensionnat de Saint-Marc-de-Figuery a accueilli des milliers d'enfants autochtones.

Le dévoilement du monument était la conclusion d'un rassemblement de quatre jours qui a réuni des centaines d'Autochtones venus à Pikogan pour commémorer les anciens résidents du pensionnat.

L'ambiance était à la fraternité au moment de la présentation de la pierre commémorative.

Comme l'explique le chef de la communauté de Pikogan, Bruno Kistabish, le rassemblement n'a pas été synonyme que de tristesse.

Le but du rassemblement était d'aider les anciens résidents du pensionnat et leurs proches à faire la paix avec le passé.

L'exercice a été un succès pour Mario Chachai, un ancien pensionnaire.

Pour Édouard Chilton, lui aussi un ancien pensionnaire, le rassemblement vient clore une démarche amorcée il y a longtemps.

L'expérience a été à ce point bénéfique que plusieurs participants ont exprimé le souhait de se rassembler à nouveau pour revivre cette ambiance de fraternité.

D'après un reportage de Catherine Contant

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.