NOUVELLES
11/08/2013 01:10 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Égypte: une intervention militaire fait au moins 12 morts dans le Sinaï

EL-ARISH, Égypte - Au moins douze individus ont été tués dans la péninsule du Sinaï lorsque des hommes à bord d'hélicoptères de l'armée égyptienne ont fait feu contre de présumés activistes, ont rapporté dimanche des représentants locaux.

Les autorités ont renforcé leurs attaques dans la foulée de la frappe d'un drone israélien dans la région.

L'opération de dimanche survient alors que les gouvernements égyptien et israélien tentent de minimiser l'attaque au drone de vendredi dans cette même région du Sinaï, craignant la colère de la population déjà échaudée par le coup d'État de l'armée qui a mené, le mois dernier, à l'expulsion du président Mohammed Morsi.

Des responsables égyptiens ont indiqué que trois hélicoptères avaient abattu des militants dans le village de Sheik Zuweid tard samedi et qu'une dizaine d'autres avaient été blessés.

Un porte-parole de l'armée, le colonel Ahmed Mohammed Ali, a plus tard confirmé cette attaque sur sa page Facebook, soulignant que 25 activistes avaient été ciblés dans l'opération, sans toutefois préciser le nombre de morts.

Ces présumés militants étaient recherchés en lien avec une attaque perpétrée plus tôt cette année contre des soldats égyptiens et ayant fait 16 morts, a soutenu le colonel Ali. Ils étaient aussi recherchés relativement à l'enlèvement de sept membres des forces de l'ordre dans un rapt aussi survenu plus tôt cette année, a-t-il poursuivi.

L'armée et les forces de l'ordre de l'Égypte mènent une longue bataille contre les militants de la partie nord de la péninsule du Sinaï pour tenter d'y reprendre le contrôle. La zone y est notamment reconnue, depuis des années, pour être un lieu de trafic illicite ainsi que d'autres activités criminelles.

Les attaques contre les membres du personnel de sécurité se sont par ailleurs multipliées depuis la chute du président Morsi, le 3 juillet.

Vendredi, des représentants des forces de l'ordre égyptiennes avaient affirmé à l'Associated Press qu'un drone israélien avait fait cinq morts parmi des insurgés qui s'apprêtaient à tirer des roquettes en direction d'Israël. Le gouvernement israélien semble être demeuré muet à propos de cette intervention militaire dans le but d'éviter à l'armée égyptienne des représailles internes.