NOUVELLES
11/08/2013 03:42 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Corée du Nord: un Américain détenu est hospitalisé après avoir perdu 50 livres

SEATTLE - Un Américain détenu en Corée du Nord depuis neuf mois a été transféré à l'hôpital après avoir perdu plus de 50 livres, a raconté sa soeur dimanche, soulignant que l'urgence de le ramener à la maison était de plus en plus pressante.

Kenneth Bae, un missionnaire chrétien et guide touristique âgé de 45 ans, a été arrêté en novembre dernier et accusé de mener des activités subversives contre le gouvernement communiste. Il a été condamné, en mai, à 15 ans de travaux forcés. Les lettres qu'il envoie à sa famille, qui réside dans la région de Seattle, décrivent ses journées dans les champs à planter des semences de pois et de pommes de terre.

Sa soeur, Terri Chung, a indiqué dimanche que sa famille avait été informée de son récent transfert à un hôpital, soulignant que l'homme souffrait de diabète, d'hypertrophie du coeur, de problèmes au foie et de douleurs au dos.

«Il s'est considérablement affaibli. Il est plus urgent que jamais de le ramener à la maison», a-t-elle affirmé. Un adjoint de l'ambassadeur de Suède s'est entretenu avec lui à l'hôpital vendredi, a poursuivi Mme Chung. Les Suédois représentant les intérêts américains en Corée du Nord, puisque Washington n'y a aucune représentation diplomatique.

Kenneth Bae, père de trois enfants, est né en Corée du Sud et a immigré aux États-Unis avec ses parents et sa soeur en 1985. Il vivait depuis sept ans en Chine et a commencé, il y a quelques années, à guider de petits groupes, formés la plupart du temps d'Américains et de Canadiens, dans la «zone économique spéciale» de la région de Rason, en Corée du Nord, a précisé Mme Chung.

Il avait également livré, il y a plusieurs années, un sermon lors duquel il avait milité en faveur de la venue d'Américains en Corée du Nord pour la tenue d'une session de prières en faveur de la réunification des deux Corées. Entre autres accusations portées contre lui figurent des «actes hostiles» envers le gouvernement.

Kenneth Bae serait, au moins, le sixième Américain à être détenu en Corée du Nord depuis 2009. Les autres ont pu recouvrer leur liberté sans avoir eu à purger leur peine, notamment après que d'importantes personnalités américaines, dont les anciens président Bill Clinton et Jimmy Carter se soient rendues en Corée du Nord.

Le département d'État américain a fait pression pour obtenir sa libération en invoquant des motifs d'ordre humanitaire.