NOUVELLES
11/08/2013 11:34 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Bolt ne réinvente pas la roue

Les rois du stade étaient sur la piste et le roi jamaïcain a répondu présent.

 Usain Bolt ne voulait pas faire choses à moitié. Après avoir remporté sa vague des qualifications, samedi, il a fait de même en demi-finales grâce à un chronomètre de 9, 92 s.

 L'Américain Mike Rodgers l'a suivi à un cheveu. Il a talonné le Jamaïcain pour arrêter le compteur à 9,93 s.

 Le sextuple champion olympique a couru la distance en 10,07 s la veille.

C'est son compatriote Nickel Ashmeade, dans la deuxième vague, qui est sorti grand vainqueur des demi-finales grâce à une course de 9,90 s.

L'Américain Justin Gatlin a aussi franchi en premier sa vague.

La domination jamaïcaine risque de se poursuivre puisque quatre représentants du pays seront de la finale en soirée accompagnés de deux Américains.

Le Britannique James Dasaolu (9, 97 s) et le Français Christophe Lemaitre (10, 00 s) ont été repêchés pour la course décisive.

Rodgers a obtenu le meilleur chronomètre des qualifications avec un temps de 9,98 s devant son compatriote Justin Gatlin (9,99).

Deux Canadiens étaient en lice, mais aucun ne sera de la finale. Aaron Brown, tout juste à la droite du champion jamaïcain dans la 3e vague, a pris le 5e rang avec le même temps qu'en qualifications soit 10,15 s. Gavin Smellie (10,30) a terminé à la queue de la deuxième vague. Lui aussi a obtenu le même chrono que la veille.

Tout le monde passe

 Au 100 m dames et au 110 m hommes, les têtes d'affiche ne se sont pas tombées dans le piège des qualifications.

 L'Américaine English Gardner (10,94 s), la double championne olympique en titre, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce (11,15 s) et l'autre Américaine Carmelita Jeter, championne du monde en titre et vice-championne olympique, seront alignées sur la ligne de départ des demi-finales, lundi.

 Les amateurs, peu nombreux dans le stade russe jusqu'à maintenant, ne resteront pas sur leur appétit lors des demi-finales du 110 m haies. Les quatre Américains en lice sont sortis vainqueurs de leur vague.

 Aries Merritt, champion olympique et détenteur du record du monde, Jason Richardson, champion du monde en titre, Ryan Wilson, vainqueur des championnats américains, et David Oliver, détenteur de la meilleure performance de l'année tenteront de se tailler une place en finale, lundi.

Seule ombre au tableau, le Cubain Orlando Ortega, 3e performance de l'année, a échoué en qualification en terminant 6e de sa vague avec un chrono de 13,69.

Première couronne russe

Le Russe Aleksandr Ivanov un premier titre à son pays hôte des Championnats. Il a remporté le 20 km marche avec un temps de 1 h 20 min 58 s.

Le marcheur de 20 ans a devancé le champion olympique en titre, le Chinois Ding Chen (1: 21:09) et l'Espagnol Miguel Angel Lopez (1 : 21:21)

Le Russe succède à son compatriote Valeriy Borchin, décoré aux mondiaux de 2009, à Berlin en Allemagne, et de 2011, à Daegu en Corée du Sud.

Le Canadien Inaki Gomez (1 :22 :21) a pris le 8e rang. Son compatriote Benjamin Thorne (1 :24 :26) a pris le 20e rang