NOUVELLES
09/08/2013 09:01 EDT | Actualisé 09/10/2013 05:12 EDT

Pakistan : neuf personnes tuées dans un attentat

Des hommes armés ont ouvert le feu sur le véhicule d'un homme politique pakistanais vendredi, alors qu'il passait devant une mosquée de Quetta, dans l'ouest du pays, tuant neuf personnes et en blessant 27 autres, rapporte la police pakistanaise.

Le fonctionnaire de police Bashir Brohi a déclaré que l'opération semblait viser le véhicule de l'ancien ministre provincial Ali Mohamad Jattack, précisant que les auteurs de l'attaque n'avaient pas encore été identifiés.

« J'étais la cible », a déclaré aux médias Ali Mohamad Jattack sur les lieux de l'attaque.

« Ils ont tué des fidèles innocents appartenant à différentes communautés. C'est contre l'humanité, le niveau de brutalité est comparable à celui des animaux », a dit l'ancien ministre, qui n'a pas été blessé lors de l'attaque.

« La majorité des fidèles blessés venaient de la mosquée », a quant à lui précisé Bashir Brohi. « C'était une attaque armée contre l'ancien ministre, ce n'était pas une attaque contre la mosquée », a-t-il dit.

Le Baloutchistan, dont Quetta est la capitale, est la province la plus vaste et la plus pauvre du pays et frontalière de l'Iran et de l'Afghanistan. La province est en proie à une guérilla séparatiste, mais des activistes islamistes y sont également actifs.

Attentat-suicide

Jeudi, les talibans ont mené un attentat-suicide à la bombe lors des obsèques d'un policier à Quetta, tuant 30 personnes, donc cinq responsables de la police, alors que la télévision retransmettait la cérémonie en direct.

Reuters