NOUVELLES
09/08/2013 06:55 EDT | Actualisé 09/10/2013 05:12 EDT

L'Impact veut poursuivre sur sa lancée contre le Fire de Chicago

MONTRÉAL - Après avoir signé une première victoire en Ligue des champions de la CONCACAF, l'Impact de Montréal souhaite poursuivre sur sa lancée lorsqu'il affrontera le Fire de Chicago, samedi.

Le nouveau venu Hernan Bernardello a fait bonne impression à ses débuts à Montréal alors que l'Impact a défait les Earthquakes de San Jose 1-0, mercredi, à sa première rencontre en Ligue des champions en cinq ans.

L'Impact n'a toutefois remporté qu'un seul de ses sept derniers duels en MLS, et il a encaissé un dur revers de 3-1 face au D.C. United, qui occupe le dernier rang de la Ligue, samedi.

Maintenant que le onze montréalais est en voiture dans le championnat de la Ligue des Champions, le milieu de terrain Patrice Bernier espère que les efforts des siens se poursuivront contre le Fire.

«Ça fait du bien au moral et à la confiance, a-t-il dit. C'était un bon match et nous avions besoin de revenir à la base. Maintenant que c'est fait, nous sommes prêts pour les prochains matchs en MLS. Tous les matchs sont importants, mais maintenant que le classement est serré, nous savons que nous devons récolter des points.»

Ces points ont été difficiles à amasser dans les dernières semaines pour l'Impact. Montréal n'a que six points en sept matchs (1-3-3), dont trois qui ont été acquis grâce à une victoire de 3-1 face au Sporting KC, le 27 juillet.

Cette mauvaise séquence a fait glissé le onze montréalais du premier au troisième rang de l'association de l'Est, avec un dossier de 10-6-5 et une récolte de 35 points en 21 matchs. L'Impact accuse un retard de trois points sur les Red Bulls de New York, mais il a deux matchs de plus à disputer.

«Nous jouons contre Chicago, une équipe qui joue bien et qui a les habiletés offensives nécessaires pour faire la différence. Nous sommes prêts à attaquer et à tout faire pour revenir de là-bas avec le plus de points en banque», a ajouté Bernier.

Le Fire, qui a aussi disputé 21 rencontres, a grimpé au septième rang dans l'Est après avoir connu une mauvaise séquence au cours de laquelle il a maintenu une fiche de 2-7-1.

«Je crois qu'à ce point, ils sont une équipe différente et nous le sommes aussi, a déclaré l'entraîneur-adjoint du Fire, Mike Matkovich. Ils sont dans le même bateau que nous donc celui qui travaillera plus fort aura l'avantage. Nous devons trouver le moyen de récolter quelques points.»