NOUVELLES
09/08/2013 01:19 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Le laboratoire de Rio suspendu

L'Agence mondiale antidopage a pris la décision vendredi de suspendre le laboratoire de dépistage de Rio de Janeiro, la ville hôtesse des Jeux olympiques d'été.

C'est la deuxième fois que ce laboratoire, qui doit procéder à des contrôles antidopage pour la Coupe du monde 2014 et les Jeux de 2016, est suspendu depuis 20 mois. Il avait dû suspendre (pendant 9 mois) ses analyses des échantillons pour la présence de testostérone en 2012 à la suite d'une erreur. 

Le laboratoire avait faussement accusé un joueur de volleyball de plage brésilien de dopage à la testostérone. La Fédération internationale de volleyball avait demandé à l'AMA d'enquêter.

L'AMA n'a pas spécifié la raison du retrait de l'accréditation, qui prohibe le laboratoire d'effectuer des tests pour l'agence internationale.